Écrire pour le Web est un (vrai) métier

Publié par Agnes b 62 le

Écrire pour le Web

Écrire pour le Web est un vrai métier et écrire « tout court » n’est pas la tasse de thé de tout un chacun !

Il y a quelques règles incontournables à respecter si l’on veut s’en tirer sans trop de casse, avoir un site ou un blog bien référencé, informer et être lu de ses prospects et clients, bref, convaincre !

Définissez vos objectifs

Quel contenu voulez-vous diffuser ? A quel résultat voulez-vous parvenir ? Quel est votre style ?

Dès le départ, la relation avec le client est essentielle. Bien comprendre sa problématique, sa manière de voir les choses, de communiquer pour adopter une forme et un propos qui lui ressemblent.

Connaissez votre cible

L’internaute est un individu exigeant parce que pressé. Il veut lire des informations appropriées, intéressantes, voire humoristiques.

Si le choix des mots-clés est important, c’est avant tout le fond de l’article qui prime. Le bla-bla, la redondance, l’enrobage publicitaire nuiront nécessairement à la pertinence de votre propos. Et l’internaute quittera votre site ou votre blog sans plus y revenir.

Il faut donc savoir à qui vous vous adressez pour lui apporter ce dont il a besoin !

Rédigez de manière simple et claire

Vous gagnerez en efficacité. Le Web, ce n’est ni du Balzac ni du Proust !

Privilégiez en permanence les phrases courtes, positives et actives !

Votre vocabulaire doit être simple, sans être rudimentaire, et percutant. Évitez tout jargon de spécialiste.

Connaissez vos mots-clés

L’objectif premier de tout texte rédigé pour le Web reste le référencement naturel ou SEO.

D’où la nécessité absolue de bien connaître les mots-clés, à longue traîne ou pas, qui figureront dans votre article.

Insérez-les aussi dans vos titres et sous-titres, dont la structure logique est également capitale.

Un contenu avec des mots-clés efficaces et adaptés sera mieux référencé sur les moteurs de recherche et attirera davantage de clics sur votre page.

Informez dès le début de votre article

Pour votre lecteur et votre référencement, inutile d’attendre la fin de votre article pour lui donner ce qu’il recherche !

Vous ne risquez qu’une seule chose en procédant ainsi : perdre définitivement les visiteurs de votre site ou de votre blog qui iront trouver l’information clé ailleurs !

Faites simple quand vous écrivez !

Comme vous, l’internaute lit en diagonale et décroche très vite. En permanence sollicité par les réseaux sociaux et les applis de toutes sortes, il a besoin d’aller à l’essentiel.

Si la structure de votre texte doit être élémentaire et efficace, en parallèle votre contenu doit être court et précis.

Ainsi que je le fais dans cet article !

Régularité, patience et persévérance sont les qualités clés de la rédaction Web

Et ce n’est pas simple.

Si écrire ne fait pas partie de vos principaux plaisirs ou de vos qualités phares, déléguez ce travail à un pro de la rédaction Web.

Si vous vous sentez de taille à rédiger régulièrement des articles, choisissez votre périodicité avec soin et respectez vos engagements.

Publier un texte tous les 15 jours est trop peu et en gros, cela ne sert à rien. Le faire de manière hebdomadaire est déjà mieux. Proposer deux chroniques par semaine est un bon rythme, pas toujours facile à tenir. J’en sais quelque-chose !

Adopter un rythme encore plus soutenu ? Vous risquez de tuer l’information en noyant vos abonnés sous un déluge de textes qu’ils ne prendront même plus la peine de lire.

Et si vous avez le temps de le faire, c’est que vous ne faites « que ça », et surtout pas votre véritable job !

Partagez sur les réseaux sociaux

Écrire des articles, c’est bien !

Le faire savoir, c’est mieux. Donc pensez à partager vos publications sur votre page Facebook, vos comptes Instagram, Twitter ou Linkedin. Demandez à vos proches de relayer l’information.

Faites la chasse aux fautes d’orthographe

Elles sont légion sur le Web. Et elles vous desservent ! Rien de pire qu’une accumulation d’erreurs grammaticales ou orthographiques pour vous décrédibiliser auprès de vos abonnés.

Ne croyez à aucun moment que le laxisme qui sévit dans les SMS, dans les posts ou les commentaires des réseaux, soit approprié dans un article.

Écrire un français impeccable, c’est respecter votre lecteur et l’internaute.

A bientôt !

Agnès Boucher, Création Site Web & Rédaction Web / Formation Stratégie Digitale


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.