Créer un blog sur votre site Internet, est-ce indispensable ?

Publié par Agnes b 62 le

créer un blog ou pas

C’est une question que me posent fréquemment mes clients lorsque nous travaillons sur la création de leur site Internet. Dois-je créer un blog ? Est-ce utile pour mon activité ? Cela va-t-il rendre mon site mieux référencé, donc plus visible ? Bref, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Normande d’adoption, j’ai chaque fois tendance à leur répondre, « ça dépend, p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non ».

La raison marketing de créer un blog

Vous avez tous vu ces publicités sur les réseaux sociaux qui vous promettent monts et merveilles grâce à la création d’un blog. Selon elles, vous avez nécessairement une compétence dans un domaine et il est évident que vous pouvez la « vendre » au travers d’articles de blogs. Une communauté existe (si, si !), intéressée par le sujet, qui va adorer vos publications, les lire, les attendre avec une impatience mal dissimulée, puis vous acheter vos services ou vos produits.

Je le reconnais, j’y ai (presque) cru à une époque, avant de me dire que je n’avais pas les moyens financiers et surtout, aucune preuve tangible de l’expertise de ces messieurs-dames. Leur « tunnel de vente » était souvent très bien fait, mais bon… Je ne devais pas être suffisamment motivée.

Vous aurez remarqué que je suis très négligente dans la périodicité de mes propres articles, j’y reviens plus bas.

Quels sont les objectifs d’un blog ?

La légende prétend qu’il serait plus facile d’écrire des contenus de blogs que des pages de sites Internet. Faux, archifaux, puisque les deux doivent tenir compte du référencement naturel et des règles de rédaction.

Drainer du trafic sur votre site/blog

Parce que votre article sera correctement conçu, selon les règles édictées par les moteurs de recherche et le plus célèbre d’entre tous, il vous apportera (peut-être) du trafic, et ce de manière totalement gratuite.

Tout internaute ou mobinaute, convaincu que vous avez des choses à dire, peut éventuellement demander à recevoir vos futures publications, ou – mieux ! – être prévenu de leur parution. L’inscription peut également se faire à une newsletter, laquelle pourrait être partagée avec d’autres lecteurs.

Créer un blog et montrer votre expertise

Encore faut-il que vous en ayez « réellement » une… Trop souvent, un spécialiste va répéter ce que d’autres avant lui ont écrit. Vous allez donc préalablement trouver votre cible, votre style, les deux étant intrinsèquement liés.

Les informations que vous diffusez doivent être exactes, vérifiables. Votre crédibilité de professionnel est engagée. Pour ma part, si je sais rédiger des articles, je ne le fais que sur des sujets que je maîtrise. Ou alors, je n’assure que la relecture et la réécriture, toujours en vue d’optimiser le référencement naturel de pages de sites ou de publications de blog, voire de newsletters.

Convaincre le visiteur du site par la crédibilité des informations données sur le blog. Cela vient petit à petit pour se positionner en tant qu’expert dans un domaine précis. Cela peut apporter des clients, ou au moins des contacts.

Fidéliser les internautes et mobinautes

C’est le point le plus compliqué. Nouer une relation dans le temps. Les visiteurs reviennent parce qu’ils ont éprouvé votre crédibilité. Les sujets que vous abordez sont intéressants et sortent de l’ordinaire ; ils donnent des solutions à leurs problèmes, leur permettent d’apprendre et de se former. Vous fournissez un angle de vue différent.

Là encore, si votre objectif est réellement de « monétiser » votre blog, vous devez connaître précisément votre cible et avoir établi une stratégie éditoriale.

Quels contenus dans un blog ?

Une publication, quel que soit son format que nous découvrirons juste après, doit apporter du sens.

  • Bien sûr, le plus classique est d’apporter son expertise à ses lecteurs
  • Vous pouvez aussi effectuer une veille sur votre sujet-phare et apporter des actualités en temps réel à votre communauté ; soyez vraiment réactif, sans pour autant bâcler votre travail ni négliger vos sources. Une seule « fake-news » détruirait tous vos efforts !
  • Les tutoriels sont très appréciés : transmettre votre savoir, expliquer des « recettes », donner des conseils de formateur ou de coach
  • De temps en temps, vous pouvez aussi livrer un article de fond. Là encore, vous devez creuser vos sources, fournir des chiffres, les expliquer et donc, faire de véritables recherches. L’idée n’est pas la nouveauté, mais la crédibilité exhaustive sur un sujet donné.
  • À l’opposé, d’un travail de recherche, vous pouvez décider de faire une synthèse pour « vulgariser » des informations trop scientifiques pour le commun des mortels
  • Les interviews sont également intéressantes, si l’invité l’est, bien évidemment !

Quels formats dans un blog ?

Cela dépend de votre expertise, de votre cible et de vos goûts propres. Personnellement, l’écrit me convient à mille pour cent, donc je rédige. Un article doit être long, plus de 1 000 mots en moyenne. Pour votre information, celui-ci en comprend un peu plus de 1 500, ce qui n’a rien d’exceptionnel. La qualité est indispensable, la paraphrase malvenue. Le contenu sera vérifié et la langue impeccable. Évitez au maximum le langage oral. N’oubliez jamais que vous êtes un professionnel. Bien sûr, si votre cible est jeune, voire très jeune, vous pouvez faire preuve de davantage de souplesse et adopter leur mode d’expression.

La vidéo ou le podcast plaît également ; elle convient particulièrement bien aux tutoriels et aux interviews. De plus, vous pouvez les réutiliser sous forme d’articles, en repartant du contenu et en l’adaptant à la forme écrite, bref, en le nettoyant.

Le rythme de publication d’un blog

Bonne question, question suivante ! Je n’en sais rien ! Et tout le monde l’ignore, même ceux qui prétendent détenir la vérité à ce sujet ! La régularité de votre blog vient APRÈS l’utilité de vos articles.

Si vous faites un papier par mois, mais qu’il est passionnant, tant mieux ! Vos lecteurs vont l’attendre avec impatience ! Si vous publiez tous les jours des choses inintéressantes ou incompréhensibles, grand bien vous fasse puisque vous serez sans doute le seul à les savourer.

L’important est d’être présent et espéré.

La règle des 3 P pour créer un blog

Quand vous découvrez qu’un blogueur a du succès, vous vous dites qu’il a bien de la chance, cela paraît tellement facile et évident. Ce que vous omettez de comptabiliser, c’est le temps et le travail investis dans la performance de son projet.

Généralement, pour réussir son blog, vous devrez mettre de la patience, de la persévérance et de la pugnacité. Cela signifie que rien ne vient tout de suite ; vous ne devez pas vous décourager face à l’échec et, sans cesse, repartir au combat. Vous devez également vous attacher à un rythme de publication, quel qu’il soit et vous y tenir. C’est très difficile. En tant qu’écrivain, je sais de quoi je parle. Un bon auteur scribouille un certain nombre de mots par jour. Même s’ils sont mauvais, il s’oblige à les taper sur son clavier.

C’est la même chose pour un article de blog. Un sujet vous vient à l’esprit, commencez à rédiger, revenez-y, régulièrement, pour le compléter, le peaufiner, le publier !

Le blog serait sur son déclin

Si votre blog n’apporte rien, il est certain que personne ne le consultera. S’il est juste, comme le mien, un « à-côté » dans le site, pourquoi pas, après tout ? Si vous aimez écrire et si vous n’en attendez pas des monts et merveilles, allez-y !

Mais je vous mentirai en prétendant que votre blog va tirer votre site vers les premiers résultats de recherche. Sauf s’il est unique ! Récemment, j’ai travaillé sur le référencement d’un site Internet. Le dirigeant de l’entreprise se désolait de voir son concurrent lui passer devant en toutes occasions. Et en effet ! Ce concurrent avait un site certes un peu « foutraque », mais le blog qu’il animait était remarquablement conçu, généreux en conseils de toutes sortes et les articles apparemment très suivis et appréciés.

Là, je dis oui ! Le blog fait remonter le site dans les résultats de Google et le travail le plus fin accompli sur le référencement des sites concurrents ne pourra pas y faire grand-chose.

Sinon, en effet, si votre blog n’a rien de spécifique et de qualitatif, il sombrera dans les limbes du Web.

En forme de conclusion, sans vous décourager pour autant

L’idée n’est pas de vous empêcher de créer et d’alimenter votre blog. Simplement de vous expliquer que sans les « 3 P », le résultat risque de se faire attendre longtemps, très longtemps.

Peu de blogs sont véritablement consultés. La preuve ? Vous-même, combien en suivez-vous et lisez-vous effectivement les publications ? Il faut savoir rédiger ou manipuler les outils vidéo et audio, avoir réellement quelque chose à dire ou transmettre, et être généreux. Car un blog orienté trop clairement « business », cela se repère !

Vous pouvez aussi créer un blog juste pour votre plaisir, sans rien en attendre. Un peu comme moi. Cela me prend de temps en temps, j’écris un article et je le sème au gré du vent. Advienne que pourra.

Mais si vous travaillez sur une niche et/ou êtes hyper motivé, alors, lancez-vous !

A bientôt !

Agnès Boucher, Création Site Web & Rédaction Web / Formation Stratégie Digitale

N’hésitez pas à visiter mon site auteure !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *