Développer son chiffre d’affaires avec les réseaux sociaux

Publié par Agnes b 62 le

Développer son chiffre d’affaires

Ce titre, je l’ai voulu volontairement provocateur pour vous interpeller. Quiconque vous prédit une croissance de votre CA grâce à votre présence sur les réseaux sociaux ne vous dit pas la vérité. Attention, je ne prétends pas qu’il est impossible de développer son chiffre d’affaires sur les réseaux sociaux ; simplement qu’il omet de préciser certaines choses, qui sont tous sauf des détails, à savoir que vous n’avez de pouvoir que sur les outils que vous mettez en œuvre, pas sur les résultats que vous allez obtenir.

Les réseaux sociaux sont incontournables

Toute entreprise, quels que soient sa taille et son périmètre d’intervention, se doit d’être sur les réseaux sociaux. Ils sont vraiment des outils qu’on ne peut laisser de côté.

Je vous en ai déjà parlé sur ce blog.

Ils augmentent votre visibilité sur le Web en améliorant votre référencement. De là découle une consolidation de votre notoriété.

Choix du (ou des) réseau(x)

Vous n’avez pas tous des besoins identiques ni les mêmes moyens financiers et humains ; votre temps est précieux ; vous ne pouvez donc ni ne devez tous investir dans des canaux similaires.

D’abord, on ne le répétera jamais assez, parce que la présence sur les réseaux sociaux est chronophage.

Ensuite parce que chacun a son potentiel de diffusion, avec des visiteurs très différents, qui peuvent devenir vos éventuels prospects et/ou clients.

Quelle est votre cible sur les réseaux sociaux ?

Je travaille souvent avec des commerçants et des artisans dont les clients sont principalement des particuliers. Facebook est évidemment un réseau essentiel pour eux, sur le plan géographique et aussi parce que leur cible est en B2C (Business to Customer – faire des affaires avec le consommateur final et non l’entreprise…).

D’où l’importance de Google My Business pour être encore mieux référencé sur le Web, poster des informations et faire vivre votre « vitrine » virtuelle.

Instagram peut également être adapté si votre activité peut offrir des photos originales ou tout simplement « belles ». Mais les membres de ce réseau sont beaucoup plus jeunes que sur Facebook. Il est donc judicieux de vérifier ce point. Car, à quoi bon être présent là où personne ne vous suivra ?

Twitter est vraiment axé sur les professionnels des médias, donc uniquement à utiliser pour améliorer sa présence sur le Web.

Je conseille Linkedin pour des entreprises voulant développer un business en B2B (Business To Business) ; c’est également un excellent outil pour élargir son réseau relationnel sur un métier et/ou une région.

Connaître son objectif sur les réseaux sociaux

Il peut être multiple : accroître sa visibilité, obtenir des avis en matière de satisfaction client, asseoir sa notoriété, voire dans certains cas, recruter de nouveaux collaborateurs et – oui ! – développer son chiffre d’affaires.

Poursuivre tous ces buts à la fois est « a priori » impossible, donc choisissez le plus cohérent à court et moyen terme.

Communiquez sur les réseaux sociaux

Je vous en ai également déjà parlé. Les liens avec votre « communauté » sont très importants.

Soyez réactif et donnez une image de serviabilité, de professionnalisme, d’efficacité, le tout avec humour sans jamais être familier ou vulgaire.

C’est tout un ensemble qui doit offrir de votre entreprise la meilleure réputation possible.

Validez le travail effectué

Tout vient à point à qui sait attendre. Nous vivons aujourd’hui dans une culture de l’immédiateté, du zapping. Le paradoxe avec les réseaux sociaux, c’est qu’il faut du temps pour « émerger » et se faire (re)connaître.

Souvent, mes clients aimeraient qu’en quelques jours, voire quelques semaines, leur page Facebook soit inondée de commentaires, de likes et de partages.

Je leur explique que la persévérance et la constance sont les deux mamelles du Community Manager… Vous devez également faire des essais, validez les posts qui fonctionnent, ceux qui ne retiennent aucune attention.

Le matériau sur les réseaux sociaux

Photos ou vidéos ? Les deux, mon capitaine, du moment qu’elles sont belles et/ou originales, attirantes ou impressionnantes, drôles ou touchantes. Canva est un excellent outil gratuit (jusqu’à un certain point) pour adapter vos clichés au format demandé par chacun des réseaux.

Utilisez des émoticônes sans en abuser.

Et surtout, votre texte doit être impeccable. Aucune faute d’orthographe.

Variez les posts

Évoquez vos activités professionnelles sans excès, donnez des informations sur votre secteur, des conseils utiles et recherchés. Si vous êtes plombier, faites des tutos simples pour les réparations de base. Librairie ? Des idées de lecture avec des critiques. Agence immobilière ? Des trucs de décoration ou des avis juridiques liés à votre métier. Etc.

Partagez aussi des vidéos de sociétés qui sont vos partenaires. Bref, ne faites pas QUE parler de vous !

Planifiez vos posts

Ce conseil vaut pour tous les réseaux. Oui, je sais, cela demande du temps, mais vous le gagnez ensuite, même si une urgence, une promotion ou un évènement spécifique vous amène à le bousculer un peu.

Personnellement, je prévois un planning sur un ou deux mois, selon le client, avec une révision régulière et une reconstruction en cas d’actualité intéressante à partager.

Publicité payante sur les réseaux sociaux

À ce sujet, soyez prudents avant de vous lancer ! Les conseils sur le Web sont nombreux. En revanche, ils ne sont pas toujours adaptés à votre situation.

Faire de la publicité sur Facebook, Linkedin ou Google peut se révéler budgétivore si vous ne cernez pas parfaitement votre cible et les critères de publication de votre offre.

Vous comprenez à présent pourquoi les réseaux sociaux sont chronophages ? 😉😊

Agnès Boucher, Création Site Web & Rédaction Web / Formation Stratégie Digitale

N’hésitez pas à visiter mon site auteure !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.