Scan Web Cadeau de Noel avant l’heure

Publié par Agnes b 62 le

Scan Web Cadeau de Noel

Mes clients sont, comme vous, des entrepreneurs créateurs ou repreneurs de petites structures, TPE ou PME, commerçant ou artisan,autoentrepreneur, profession libérale ou artiste-créateur.

Travailler de manière humaniste et solidaire

Je travaille avec eux par choix. En effet, tout au long de mon parcours, j’ai privilégié l’humain ; j’aime coller au plus près de vos problématiques et de vos besoins.

Je sais que, pour certains d’entre vous, l’avenir semble quelque peu incertain ou mis entre parenthèses ; vous êtes suspendu aux annonces gouvernementales et peut-être aussi à l’espoir de voir apparaître un vaccin contre la covid-19 dans les semaines ou les mois qui viennent.

La crise sanitaire peut devenir un tremplin de votre reprise entrepreneuriale

D’autres, plus gravement atteints dans leur développement professionnel, désespèrent d’apercevoir la sortie du tunnel, au vu d’une situation ubuesque. Vous voulez tous travailler. Pourtant, les « règles du jeu » vous en empêchent souvent, parce que votre activité n’est pas de « première nécessité ».

Je n’entrerai dans aucune polémique. C’est inutile et stérile. Comme vous, je n’ai aucune énergie à perdre en ce moment ; je la réserve exclusivement à mon activité professionnelle et à prendre soin de mes proches.
 
Et, dans ce « monde de brutes », il vous reste bel et bien un axe essentiel à développer : votre communication digitale.

Travailler, coûte que coûte

« Vivre d’amour et d’eau fraîche » n’est pas à l’ordre du jour. Bien au contraire

  • Vous avez besoin de communiquer sur votre activité qui démarre, mais vous ne savez pas comment vous y prendre et vous vous noyez dans les conseils et avis trouvés sur le Web
  • Vous voulez continuer à proposer vos services ou vos produits à vos clients, même s’ils ne sont pas de « première nécessité », et – pourquoi pas ? – faire du « clique & collecte » (click&collect !)
  • Vous êtes par tempérament optimiste et profiter de cette période pour préparer votre future reprise et rester visible

L’état des lieux de votre site Web

Vous avez un site Internet, mais personne ne le visite. Souvent, vous l’avez créé vous-même, ou vous avez demandé l’aide d’un de vos enfants, dont vous avez pensé, puisqu’il appartient à la génération Z, qu’il saurait vous aider.
 
Ce site Web vous ressemble ; vous avez passé beaucoup de temps à le concevoir, le modifier et, pensez-vous, l’améliorer ; vous avez surtout dépensé une grande part de votre énergie à essayer de comprendre de quelle manière vous y prendre.

L’échec de votre site Web

Bref, vous avez sué sang et eau. Pourtant, il ne vous apporte rien ou si peu : ni contacts, ni prospects et encore moins un quelconque client. Ou bien il végète et vous désespérez de compter davantage de visites. Vous aimeriez l’optimiser, mais vous ignorez par où commencer et quelles actions mener. Vous avez entendu parler de l’importance de son référencement, mais vous n’y connaissez rien.
 
Pour votre information, au 16 juin 2020, on recensait près de 1,78 milliard de sites Web dans le monde, le premier étant apparu le 6 août 1991… « Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître » ! Mais il ne faut pas oublier que seuls 2 millions d’entre eux sont réellement « actifs ».
 
Qu’importe, me direz-vous ! Le principal est que votre « cible » vous voit, et vous avez bien raison ! D’où l’importance de l’avoir identifiée et de la connaître, grâce à vos personas, et de bien référencer votre site Internet ! Sans cela, rien n’y fera. Votre site restera dans les limbes de la Toile.

L’état des lieux de vos comptes sociaux

De même, « on » vous a dit qu’il fallait être sur les réseaux sociaux. Vos amis, votre famille, d’autres entrepreneurs vous ont conseillé de créer votre page Facebook ou Linkedin, votre compte Instagram ou Pinterest.

Vous avez l’impression de vous y noyer, tant vous êtes submergé d’informations, sans y retrouver vos petits. Et, surtout, personne ne vient visiter vos comptes, nul n’aime vos messages, ne les commente ou ne les partage.
 
C’est en partie normal. Il y a aujourd’hui autour de 3,4 milliards d’utilisateurs sur les réseaux sociaux. Et l’objectif principal de vos comptes n’est pas nécessairement d’être visible de tous ; on oublie trop souvent que ces outils sont très efficaces pour améliorer le référencement naturel de votre site Web et remonter sa position dans les résultats de Google.

Solidarité durant le confinement

Le confinement nous met face à une évidence. On ne peut plus travailler sans une bonne communication digitale ! Il est donc plus que temps de la booster.

Pas de panique ! Vous êtes professionnel dans votre domaine, pas en communication sur le Web. C’est là où le bât blesse. Parce que vous êtes présent sur les réseaux sociaux à titre personnel, vous en déduisez, un peu rapidement, qu’y apparaître en tant que professionnel revient au même.

C’est une erreur courante – je dirais presque banale – mais désastreuse, car elle vous laisse à penser, à force d’échecs et de déconvenues, que ces outils sont inutiles et inefficaces.

Votre cadeau ? Vous avez le choix !

Ce que je vous propose pour vous faire du bien ? Tout simplement de faire le point sur vos outils avec ce Scan Web Cadeau de Noel. Je vais oser une comparaison pragmatique. Quand vous partez en voyage, vous analysez toujours la situation sur les plans logistiques, financiers et touristiques, n’est-ce pas ?

C’est la même chose avec votre communication digitale. À vous donc de me dire si vous préférez :

  • L’analyse GRATUITE de votre site Web

ou

  • L’analyse GRATUITE de votre principal compte social

Sans scanner ou IRM, pas d’opération chirurgicale d’envergure ? C’est la même chose aujourd’hui avec votre communication sur Internet. Avant de tout relancer ou modifier, il vous faut analyser !

À très vite,

Agnès Boucher, Création Site Web & Rédaction Web / Formation Stratégie Digitale

N’hésitez pas à visiter mon site auteure !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.